Qui sommes nous ?

Le "Groupement d'Intérêt Public- Réseaux et Actions de Santé Publique En Guadeloupe, à Saint-Martin, et Saint- Barthélemy" (GIP-RASPEG) assure la gestion administrative et financière, la gestion des moyens organisationnels et logistiques permettant la mise en œuvre des objectifs et missions tels que définis réglementairement pour les réseaux de santé, le parcours des patients et autres actions de santé publique.

 Alternative textuelle de l'image

Le GIP RASPEG, contribue également à la prise en charge et au suivi de personnes relevant de certaines pathologies ou nécessitant des soins particuliers. Il met en œuvre des actions de prévention et des programmes d’Education Thérapeutique du Patient (ETP), assure la formation et l’appui aux pratiques et initiatives professionnelles.

L’activité du GIP RASPEG repose sur un partenariat dynamique avec tous les professionnels et établissements de santé, les institutions et toutes les associations intervenant dans le domaine de la santé, du médico social et du social.

Le GIP RASPEG regroupe les réseaux de santé de la Guadeloupe et organise une Plate Forme Territoriale d’Appui aux professionnels de premiers recours (PTA).

Origines

Le GIP-RAG (Groupement d’Intérêt Public Réseau Addictions Guadeloupe) a été créé en 2004 pour la gestion du Réseau Addictions Guadeloupe. Il devient GIP-AASPEG (Addictions et Actions de Santé Publique en Guadeloupe, à St Martin et St Barthélemy) en 2010 avec l’arrivée de la CEDOSS. 

Le Réseau Addictions Guadeloupe (RAG) constitue un réseau de santé spécifique des conduites addictives, conformément aux dispositions du code de la santé publique. Le RAG est au service des usagers et des professionnels qui les prennent en charge. Le Réseau a pour but d’améliorer la prise en charge médico-psycho-sociale des personnes présentant des conduites addictives et de réduire les conséquences individuelles et collectives des pratiques addictives.

Créée le 1er février 2008, La CEDOSS (Cellule d'Evaluation des Dépendances et d'Orientation Sanitaire et Sociale) est une unité de consultation médico-sociale unique en France. Elle a pour mission de recevoir toute personne envoyée par les services judiciaires et pénitentiaires de la Guadeloupe, ou par ceux mandatés par leurs soins, afin de l’orienter vers la prise en charge la plus adaptée à sa dépendance (Centre Médico Psychologique, Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), Hôpital, Clinique, structure d’insertion ou de formation). Ce service assure le suivi des injonctions thérapeutiques prévu par la loi du 31/12/1970.

La CEDOSS, dispositif de diagnostic, d’orientation et de suivi d’orientation et non un dispositif de soins, a fermé le 31 décembre 2016.